Réunion publique, Jeudi 10 Avril

RÉUNION PUBLIQUE

JEUDI 10 AVRIL 20h

CITE ALLENDE – LORIENT

 

NOUS EXIGEONS L’ARRÊT DU PROJET
et de la manipulation médiatique et politique.

Suite à l’exceptionnelle mobilisation de la manifestation du 22 février à Nantes, nous dénonçons la manipulation de l’information par les médias et le pouvoir politique, visant à discréditer les mouvements des opposants au projet de l’aéroport.

Ce projet est inacceptable pour plusieurs raisons :

  •  NOUS N’AVONS PAS BESOIN D’UN NOUVEL AÉROPORT
    • L’aéroport existant de Nantes Atlantique n’est pas saturé contrairement aux déclarations des partisans du projet.
    • C’est un projet conçu dans les années 1960 donc obsolète. Nous ne sommes plus en période de trafic aérien en expansion. Le nombre de vols à Nantes est resté pratiquement stable.
    • Les ressources en pétrole ont atteint leurs limites. Le déclin à terme des vols à courtes et moyennes distances, pour le fret comme pour les voyageurs, est plutôt à l’ordre du jour.
  • NOS IMPÔTS SERAIENT AU SERVICE D’INTÉRÊTS PRIVÉS
    • Un Partenariat Public-Privé dans lequel les pouvoirs publics se mettent au service du groupe VINCI, qui non seulement serait maître d’œuvre, mais exploiterait aussi l’aéroport pendant 50 ans. Nos impôts financeraient des intérêts privés en pleine période d’austérité budgétaire ! (L’exemple du stade du Mans illustre le coût catastrophique de ce PPP pour les contribuables)
    • L’argent public doit aller vers des investissements utiles et durables (formation, santé, déplacements doux, …)
  • DES DÉGÂTS HUMAINS ET ENVIRONNEMENTAUX CONSIDÉRABLES
    • L’expropriation de 1650 hectares chasserait les hommes et les femmes qui y vivent et y travaillent.
    • Les conséquences du bétonnage de terres agricoles et d’un milieu naturel jusqu’ici préservé du remembrement des années 1960 seraient catastrophiques (risque d’’inondations, menaces sur une irremplaçable biodiversité, perte de terres agricoles, …)
  • EMPLOIS MENACES
    • Site d’Airbus (2 000 emplois) menacé, Tous les emplois de Nantes/Atlantique ne seront pas sauvegardés.
    • Avenir des petits aéroports régionaux menacé (Lann Bihoué, Saint-Jacques de la LANDE …)

D’autres solutions moins onéreuses existent :

Améliorons plutôt l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique, pourtant récompensé comme ‘meilleur aéroport européen 2012’, par exemple :

    • En réorientant les pistes déjà existantes pour éviter le survol de la ville de Nantes.
    • En appliquant de nouvelles procédures d’atterrissage.
    • En optimisant son entretien et fonctionnement, négligés depuis 20 ans (Halls d’accueil, prolongement du tram, …)

Ne nous laissons pas imposer un modèle productiviste au service d’intérêts privés qui sacrifie paysans, populations locales, terres agricoles et environnement (…).

Nous proposons un modèle centré sur des valeurs d’intérêt général, d’économie des ressources, de préservation de notre environnement et de partage des richesses.

Le collectif du Pays de Lorient des opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes regroupe des citoyens, des associations, syndicats ou partis politiques qui veulent alimenter le débat public et le porter à tous les niveaux.

Ainsi, nous vous invitons à participer à une
RÉUNION PUBLIQUE JEUDI 10 AVRIL
À 20h, SALLE A 02, CITÉ ALLENDE À LORIENT

Avec la présence :

    • de représentants de l’ACIPA  (association qui démontre depuis 40 ans l’inutilité et le non-sens de ce projet),
    • d’occupants de la zad (sous réserve),
    • d’un ancien pilote réfutant de la nécessité d’un nouvel aéroport
    • de Romain Ecorchard, juriste ayant contribué à l’élaboration des nombreux recours récents contre ce projet.

 

Ce contenu a été publié dans Actu collectif, débats, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *