Petit récit en photo du samedi 24 Novembre

Alors voilà, si vous arrivez par le nord, exactement par les Ardinières, vous trouverez probablement un barrage bleu empêchant les voitures de passer. Vous y allez donc à pied et deux kilomètres plus loin, juste après la « Vache Rit », vous trouvez un autre QG de renseignement puis le champ sur votre droite qui longe la Lande de Rohanne.

Les bruits des grenades assourdissantes s’étaient espacés, je me suis dis : allons donc voir à l’intérieur si la résistance fait face.

Non, non, ça n’est pas du brouillard…

Et en s’approchant, qui essaie de se cacher derrière nos copains les arbres ?

Tous ces robocops juste pour nous !

Et pour le reste de ces toilettes sèches !

Il n’a pas suffit de grand chose, un peu de chambre, un peu de moquerie, de la pédagogie pour d’autres … Et c’est reparti pour le gazage ! Faut pas s’étonner qu’on soit masqué.

Un vrai champ de bataille !

Jusqu’à nous viser !

Malgré la présence de personnes âgées, de jeunes et quelques enfants, ils tirent  !

Même pas moyen de déjeuner tranquille !

La haut, c’est pas le Bon Dieu, c’est la religion de la Croissance et de l’Ordre.

Pas grave, dans la forêt, on perd pas le moral, bien au contraire on danse au son de la batucada,

Ca détend la flicaille et on se rapproche d’eux pour une petite gavotte sous l’air de  » Et dans dix ans, les avions décolleront pas … »

Faut pas être trop de bonne humeur devant eux, ils nous ont encore allumés jusqu’à la nuit. Mais nous, les yeux rouges comme le ciel, déterminés, on a campé jusqu’à leur départ.

Valls, après Plogoff, Erdeven, le Pellerin, Le Carnet, en terre Bretonne, on gagne toujours !

 

Ce contenu a été publié dans Sur la ZAD. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *